.
.Visite de la vallée.
de
l'Engranne,


du 17 août 1983

L'église fortifiée de St Jean de Blaignac, le dolmen de Curton,
ceux du Sabatey, l'allée couverte de Rochefort, la source de l'Engranne
et l'Eglise de Castelvieil.
. * Fanny et ...

sur les pas de Yann Franc de Ferrière
le 27 juillet 2001
.
(Clara, Théophile, [ Marie-Ange ], Fanny et Emmanuel de Jésus, Mathilde et Geo)

... Emmanuel.

St Jean de Blaignac

Curton
Sabatey
Rochefort
Castelvieil
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

 

 

 

 

 

 

 

 

.

1
. L'église fortifiée de St Jean de Blaignac
(jadis Bélenac)
Sa façade ouest, regardant vers l'embouchure
de l'Engranne dans la Dordogne à 20 m d'altitude
est flanquée de 2 échauguettes de pierre
et surmontée de mâchicoulis.
Le Porche présente des traces
d'une ancienne herse.
Une petite porte gothique, vers le nord, est ornée
d'une sculpture représentant un triple rayonnement,
paraissant représenter la sainte trinité.
Les fenêtres d'origines sont très étroites
comme l'exige une église fortifiée,
mais, de part et d'autre du chur
ont été ouverte postérieurement
deux larges fenêtres gothiques,
destinées à éclairer cette partie du sanctuaire.
L'abside comporte la figuration, en couleur,
des deux Saint Jean, patron de l'église ;
à gauche Saint Jean Baptiste et son agneau,
à droite Saint Jean l'Evangéliste,
avec son aigle, portant à la main un livre.
.

..Clara et Théophile *
en pèlerinage
avec Marie Ange.
(l'amie de Pignon)

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

 

 

 

 

 

 

 

 

.


2. Le dolmen
du Curton
,
encore debout,
s'élève sur un tumulus
de pierres,
dans un bois
de chênes,
entre Jugazen
et Bellefond.
A droite du chemin
menant de l'une à l'autre
de ces deux communes,
à la hauteur
de la cote 66,
et près d'un pylône
de la ligne électrique,
le chemin de terre
qui y mène
traverse une clairière
riche en genévriers.
.

 

En lisière du vignoble..............

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

3.

Les 2 dolmens
renversés
du Sabatey
se trouvent
dans un bois
de chênes
près du lieu dit
Sabatey,
figurant sur la carte
au 1/50.000,
au nord
de l'agglomération
de Bellefond.
Origine du nom :
le sabat
des sorcières.
.

 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8
 
.
4.
L'allée couverte de Rochefort
insérée dans le rempart de terre
fermant, vers le nord,
l'oppidum gaulois triangulaire,
isolé du plateau,
à l'ouest
de Luganon. La tornade
du 25 au 26 juillet dernier [1983]
a abattu de grosses branches
des grands vieux chênes
qui abritent l'allée couverte.
.
photo Jacques Arland.....................

Théophile
prend conscience
des mesures de l'ouvrage.

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

 

 

 

 

 

 

 

 

.

..
.
Lors de notre passage, de grosses branches s'ajoutaient
à la couverture ancienne de pierre de l'allée couverte,
rendant son accès quelques peu difficile.
Un tronc
d'un gros chêne, de 150 ans environs, se trouvait débité
à côté du château médiéval, qui à l'extrémité sud
de l'oppidum,
surmonte de ses ruines, la carrière
creusées dans la roche supportant l'oppidum.
On y remarque une mare, représentant le point d'eau
ayant alimenté jadis l'oppidum, envahie
par des roseaux manettes (Typha latifolia).
.
Nous avons pu observer également les gragons piquant (Rascus aculeatus), très abondants sur les pierres restant
de la muraille ouest de l'oppidum, dominant la vallée de l'Engranne. Cette végétation particulière
occupe également
les alentours de l'allée couverte, sur le rempart de terre défendant l'oppidum, face au plateau.
Faut-il y voir, dans ces feuilles acérées,
en formes de pointes de flèches, du gragon piquants,
une défense magique, contre les assaillants possibles,
s'attaquant aux défenses rapprochées de l'oppidum ?
.

 
.
Qu'est ce joli dôme,
du XVIIe siècle,
à l'ouest du plateau ?

Un observatoire
à la suite de nos druides ?
Non ...

c'est un curieux pigeonnier !

.
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.
5.
après avoir franchi
le cours amont de l'Engranne,
au sud de Coirac,
nous avons atteint l'église
et le cimetière de Gornac,
avec une belle vue, à l'est,
sur l'église de Castelvieil,
dominée par le château d'eau
de Bélair, 116 m d'altitude.

Dans le fond du vallon
séparant les 2 églises,
existe un lieu dit " Griffon ".
D'après le dictionnaire Littré,
griffon serait " le nom donné
aux différents points
d'émergence des filets d'eau
qui constituent une source "
,
ici c'est la source
de l'Engranne.

.YANN.......
.

 

Sur la route de Gormac, l'église de Lugasson (?),
beau porche roman, travail du vent, de l'érosion, et saturation des enfants,
Mathilde et Geo poursuivent le pèlerinage.
À Castelvieil, c'est
" la merveille " de cette journée ...

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

... Un petit problème technique et Mathilde poursuit son reportage, fort heureusement, en noir et blanc !
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

.

Sur la route du retour à Pignon,
une dernière halte, hors programme,
devant l'abbaye de Blasimont.

Autre église chère à Yann.